Mort de Socrate

, par Webmaster

Socrate, le philosophe grec de l’Antiquité père fondateur de la pensée philosophique occidentale fut condamné à boire la ciguë un poison foudroyant pour avoir fait preuve d’impiété envers les dieux de la cité, et pour avoir corrompu les jeunes esprits. Preuve de son attitude flegmatique face à la grande inconnue ses derniers mots furent : "Criton, je dois un coq à Asclepius ; pense à payer ma dette". Socrate dont l’ironie est légendaire "Je ne sais qu’une chose c’est que je ne sais rien", inventeur de la maïeutique, n’a pourtant jamais rien écrit qui nous soit parvenu, toute sa pensée nous fut révélée par l’intermédiaire de son disciple Platon.

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom