"Madame Bovary, c’est moi !"

, par Webmaster

Le roman Madame Bovary de Gustave Flaubert (1821-1880) a été longtemps accusé d’outrage à la morale pour avoir peint une femme adultère, mauvaise mère, qui choisi finalement le suicide... Lors de son procès Flaubert lança cette phrase devenue célèbre, pour montrer que Mme Bovary n’est pas le diable qu’on croit, mais un simple être humain, comme tout le monde peut l’être avec ses défauts. On peut y voir aussi dans cette déclaration, le reflet des propres maux de l’auteur, lui aussi ravagé par la passion. Le roman Madame de Bovary nous a amené le nom masculin bovarysme cette tendance à fuir dans les rêves une réalité mal vécue qui caractérise si bien Emma, l’héroïne du roman.

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom