Le fil d’Ariane

, par Webmaster

Dans le mythe du Minotaure, Ariane est la fille du roi Minos, personnage puni par les dieux de l’Olympe pour son ambition et son ingratitude. Sa femme accoucha alors d’un monstre hybride, d’un union sacrilège, mi-homme, mi-bête : le Minotaure. Celui fut enfermé par le roi dans un labyrinthe conçu par l’architecte Dédale pour cacher cette infamie. C’est Thésée, un valeureux héros Athénien qui dû combattre la bête. Et pour cette tâche, il pouvait compter sur l’appui de la belle Ariane qui tomba éperdument amoureux de lui. Ainsi, pour qu’il ne se perde pas dans le labyrinthe, qui avait fait la perte de tant d’autres, elle garda l’extrémité d’un fil avec elle, tandis que la seconde était gardé par Thésée ; le fil se déroulait ainsi au fur et à mesure de son parcours dans les méandres de cette prison, lui permettant de retrouver la sortie une fois le monstre vaincu.

Au sens propre, ou au figuré, un fil d’Ariane, c’est un fil conducteur, une ligne de vie, un guide...

PS : Ce n’est peut-être pas qu’une coïncidence si les fusées françaises
furent nommées par ce nom, Ariane. Dans le mythe, Ariane est transformée en étoile et vient peupler la voie lactée.

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom