Délice, amour, orgue

, par Webmaster

Des mots bien anodins me direz vous ? Mais qui cachent une particularité peu connue de notre langue. En effet, ces mots masculin deviennent... féminin au pluriel !

Un grand amour, mais des amours heureuses.
Ce gâteau est un délice, mais des délices sucrées.
Le bel orgue, mais des grandes orgues !

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom