"Et rose elle a vécu ce que vivent les roses"

, par Webmaster

Ce célèbre vers extrait d’un poème de François de Malherbe (1555-1628) homme de lettres figure emblématique de la perfection classique
s’adresse à un père qui a perdu sa jeune fille. Ce poème nous enseigne à travers la métaphore filée de la rose, que si ce monde de mort est cruel, il est vain de lutter contre, car on ne peut agir dessus, et c’est la logique de toute existence de se finir tragiquement...

(Consolation à Monsieur du Périer)

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom