Non et anti

, par Webmaster

L’emploi du trait d’union est toujours source d’interrogations, surtout lorsqu’il s’associe à l’usage de certains préfixes. Lumière sur deux d’entre eux : "anti" et "non".

Anti :
Jamais de trait d’union, excepté si le mot qu’il complète commence par un "i"
ou qu’il est un nom propre (soucis esthétique).
Exemple : anti-Facebook, anti-inflation, mais antisocial
Il est à noter qu’"anti" est bien évidemment invariable et que le mot qui le précède pourra éventuellement être marqué en genre et en nombre

Non :
Pas de trait d’union quand il complète un adjectif, seulement quand il complète un nom.
Exemple : Être un adepte de la non-violence, mais des manifestations non violentes.

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom