Règles

La langue française est régie par ses propres règles écrites, parfois complexes il faut bien le dire, et toute une terminologie pour désigner les éléments qui constituent sa richesse (figures de styles, abréviation latines...) ; des bases indispensables pour profiter de ses subtilités.

Billets dans cette categorie

  • Autonymie (Règles)

    , par Webmaster

    En linguistique, "l’autonymie" (à ne pas confondre avec l’autonomie qui est son paronyme) désigne la capacité d’un mot (ou d’une phrase) à se décrire lui-même (autoréférence).
    Ainsi, pourrons-nous dire que "plurisyllabique" est bel et bien plurisyllabique, que "désuet" est désuet que "court" est court. (...)

  • Apophtegme (Règles)

    , par Webmaster

    n.m On peut le rapprocher de l’aphorisme ; un apophtegme, est une parole d’un illustre personnage que la postérité aura retenue et qui sera désormais hissé au rang de sagesse, de maxime avec une portée plus ou moins péremptoire.

  • Hypocoristique (Règles)

    , par Webmaster

    Ce nom et également adjectif désigne le fait d’atténuer un terme initial afin de le rendre plus familier, plus doux, ou lui faire prendre une forme imitative.
    Ce procédé peut se réaliser via plusieurs biais :
    L’ajout d’un suffixe : Pierrot est pas exemple l’hypocoristique de Pierre ou sa forme (...)

  • Epicène (Règles)

    , par Webmaster

    En français, l’adjectif épicène désigne un nom ou un adjectif qui s’emploie indifféremment au féminin ou au masculin, ou qui ne varie pas en fonction du genre.
    Quelques exemples :
    Enfant, élève sont des noms communs épicènes
    Claude, Dominique sont des noms propres épicènes
    Et sachant que la langue (...)

  • Allographe (Règles)

    , par Webmaster

    Dans son acception la plus commune, un allographe, proche du jeu littéraire, désigne un suite de lettres (parfois mêlée de chiffres) qui épelée l’une après l’autre forme des sons (mot ou syllabe) constituant de courtes phrases plus ou moins inspirées.
    Exemple :
    G T O Q P A K C D E H E T 7 E T (...)